Proxystem Département du Rhône
SOS Dépannage Contact

Ne mordez plus à l’hameçonnage…

Comment on vous « mail » en bateau !

Hameçonnage, rançongiciel… autant de termes pour désigner des techniques destinées à vous piéger via des mails « imposteurs ».

L’hameçonnage (phishing en anglais) correspond à un mail dont l’expéditeur se fait passer pour un organisme officiel (banque, Centre des impôts, Assurance maladie…).

Comme souvent, l’imitation est trompeuse grâce au logo de l’organisme, un numéro de client, un langage institutionnel, et bien sûr, toujours un prétexte astucieux : la promesse d’un remboursement, la menace d’une radiation, ou la mise à jour de votre dossier.

Menteur comme un arracheur de données, le faux mail vous demande bien de renseigner vos données personnelles (RIB, numéro de sécurité sociale, date de naissance, etc.). L’objectif de cette collecte est d’usurper votre identité, accéder à vos comptes bancaires ou encore revendre vos renseignements à des organismes privés.

Quel que soit l’expéditeur supposé, il faut savoir que les administrations officielles ne sont pas en mesure de vous demander par mail vos propres données.

Le rançongiciel (ransomware en anglais) se définit, lui aussi, par un mail dont l’expéditeur se fait passer pour une entreprise ou un organisme officiel. La différence avec l’hameçonnage repose sur la pièce jointe envoyée avec le mail. Vous êtes alors invité à ouvrir cet élément joint… qui s’avère être un logiciel conçu pour bloquer votre ordinateur. Vous recevez ensuite un message vous proposant d’y remédier contre une certaine somme d’argent.

Dans ce contexte de cyber-kidnapping, il est recommandé de ne jamais payer, sachant par ailleurs que votre matériel ne sera pas débloqué pour autant. De plus, aucune administration publique ou privée n’est en droit de bloquer votre ordinateur, ou de vous réclamer par mail une amende, même s’il s’agit d’un organisme d’État tel que la Gendarmerie nationale. Par ailleurs, les demandes de numéro de carte bancaire ou de données confidentielles sont forcément suspectes dès lors qu’elles sont formulées par messagerie électronique.

Face à ces courriers électroniques malveillants, il convient de rester vigilant quant à la nature du contenu des messages. En cas de doute, vous avez la possibilité d’exiger une confirmation, par un autre moyen que le mail, auprès de l’institution supposée être le destinataire du message.

Assurez-vous également que votre matériel est bien protégé par un anti-virus et d’un pare-feu, empêchant toute installation de logiciel malveillant.

Si, malgré vos précautions, votre ordinateur est bloqué ou infecté par un virus, vous pouvez nous joindre pour une réparation express à domicile. Nous sommes équipés de matériels adéquats pour débloquer votre PC, sauver vos données, et protéger votre matériel. Contactez-nous !

 

 

 

<  

Toutes les news Proxystem